Pati et Patou, les petits frère et sœur de Lisette (1958-1960)

En novembre 1958, 2 petites poupées sont proposées en même temps que la poupée Lisette, dans la revue Lisette. En décembre 58, elles seront aussi dans Mon ouvrage madame.

La page que je vous présente date de nov 59. Je n’ai pas celle de 58. Sur celle-ci Pati et Patou étaient habillés différemment.

Elles sont petites, 28 cm. Elles sont en véralith (plastique rigide). Les bras et jambes sont montés sur rotule et la tête est montée à la japonaise (le cou rentre dans la tête). Le tout fixé par des élastiques. Elles ont des yeux dormeurs et la mine sérieuse, avec des lèvres bien dessinées. Elles portent des perruques collées en thibet , mais sur le crâne Elles ont également des cheveux moulés.

Pati et Patou sont exactement les mêmes. La seule chose qui les différencie, ce sont la couleur des cheveux. Pati est blonde, Patou est brun.

La poupée que je vous présente est la mienne. Je l’ai trouvée sur un site de vente bien connu. Elle était nue et n’avait plus sa perruque. Elles n’ont aucun marquage, permettant d’identifier leur marque, mais plusieurs personnes les ont trouvés avec leurs chaussures d’origine qui sont marquées Gendel. Ce sont donc bien des Gendel, comme leur grande sœur Lisette.

J’avais gardé la perruque d’une poupée en porcelaine bas de gamme, que j’avais achetée pour récupérer ses vêtements. C’était une perruque à nattes. Je me suis dit que je ne risquais rien à essayer de jouer les coiffeuses. Voilà de quoi je suis partie

Et voilà ce que ça donne. Je n’ai pas voulu couper plus court. Je voulais faire une Pati, plutôt qu’un Patou, car la revue à proposer des patrons pour la fille. Peut-être aussi pour le garçon, mais je n’en ai jamais entendu parler.

A suivre donc, pour le trousseau

Laisser un commentaire