Petite visite aux Emmaüs

Cela fait 2 jours qu’il pleut sans discontinuer. Il fait sombre dans les maisons, c’est démoralisant. Aussi, plutôt que broyer du noir, l’idée m’est venue d’aller faire un petit tour aux Emmaüs.

Je ne regrette pas, j’y ai trouvé de quoi me faire plaisir. Avant que je vous dévoile l’identité de cette poupée, je vous laisse chercher un peu, qui elle est et sa marque ? Pour vous laisser le temps de réfléchir, je vous parle du reste.

J ‘ai trouvé une pelote de pure laine très fine, des patrons de vêtements de poupées de la revue ‘les doigts d’or” dont je vous ai déjà présenté les modèles.

Une revue Lisette du 8 nov 59, avec au dos, les poupées en vente, en cette fin d’année 59, la poupée Lisette et les jumeaux Pati et Patou. Tous les 3, de la marque Gendel.

Un petit morceau de nylon matelassé pour faire le blouson de Francette de janvier 61.

Et enfin, revoilà la poupée mystère D’habitude je ne prends pas ce genre de poupées avec des cheveux en laine, mais celle-ci avait un petit quelque chose qui m’a interpellé. J’ai tout d’abord essayé de voir s’il y avait quelque chose de marqué sur son corps et qu’elle ne fut pas ma surprise de constater que c’était une poupée Corolle. Elle date de 1992.

En rentrant à la maison, je me suis dépêchée d’aller sur internet faire des recherches et j’ai trouvée.

Il s’agit de Naftaline l’héroïne des histoires écrites par Domotille de Préssensé.

est aussi la maman d’Emilie

J’ai retrouvé cette poupée dans 2 catalogues Corolle. Celui de 92 et celui de 93.

La voici dans sa tenue d’origine. La photo ne m’appartient pas, je l’ai trouvée sur internet. Comme vous pouvez le voir plus haut, j’ai trouvé dans mon stock, une robe et un gilet qui ressemble à sa tenue d’origine

Si par le plus grand des hasards quelqu’un à cette tenue et qu’elle ne lui sert pas, merci de me faire une proposition

Laisser un commentaire